Centenaire de l’aviation commerciale – Le vol Toussus / Duxford

Parmi les projets qu’Aériastory avait programmés pour le centenaire de l’aviation civile, l’affrètement d’un avion  vintage de 15 à 17 passagers pour un vol Toussus / Duxford /Toussus lors de la journée du patrimoine en septembre 2019.

 

Toussus le Noble faisant figure de proue  dans l’Histoire de l’aviation civile, c’est l’occasion d’une commémoration prestigieuse du premier vol Toussus / Kentley  qui ouvrit la voie au déplacement aérien civil et la création des premières lignes commerciales de Farman en 1919

Leur choix s’est porté sur un DC3 vintage avec des possibilités qui s’offraient :

 

  • Celui d’Air France, basé à Orly,  mais indisponible aux dates de la journée du patrimoine.
  • Celui de Chalair,  mais qui n’est homologué que pour le transport de 5/7 personnes faisant partie de l’association Dakota pour la Normandie
  • Celui des Flying Warbirds N49AG appartenant à Christian Amara, qui avait déjà fourni des avions aux précédents événements réalisés par Aerisatory sur l’aéroport de Toussus.

Le DC3 immatriculé à l’étranger n’était pas régi par le droit français.

Au cours de l’année, Le DC3 change de propriétaire. Le pilote Hugues Duval devient l’heureux possesseur.

Hugues Duval n’est autre que le pilote qui, le 9 juillet 2015 à bord du Cri-Cri électrique, au nez et à la barbe d’Airbus, pris de court le E-Fan lors de la traversée de la manche.

Quelle ne fut pas la surprise d’Airbus d’avoir été coiffé au poteau et qui  fit sa traversée le lendemain.


Pour l’association Aériastory, elle ne pouvait rêver mieux que la possibilité d’avoir à Toussus pour la journée du patrimoine, le DC3 pour le déplacement des passagers choisis et le Cri-Cri qui pouvait venir pour l’occasion à Toussus pour la journée.

Une faisabilité était en train d’être étudiée. De même que  les possibilités d’une signalétique LIGNES FARMAN  sur le DC3 qui marquait le vol de Toussus. La présence du Cri-Cri : cet avion électrique aurait annoncé dans cette manifestation la nouvelle génération de l’aviation en l’honneur du Pipistrel, l’avion électrique actuellement en test sur la plateforme.

Un projet en entente avec des partenaires privés.

Toutefois, Aériastory n’est pas un organisateur d’événementiels.

L’association estime que c’est à la Mairie d’être garante de la préservation locale du patrimoine. Un avis clairement souligné lors de l’intervention à la commission de Mémoire de la DGAC, le 25 avril. (Vidéo)

En vue d’obtenir l’effet de levier auprès des différents organismes et entreprises privées, Aériastory avait demandé en son temps, le soutien moral de la Mairie de Toussus ainsi qu’une subvention dans la limite que la mairie leur avait indiquée.

Lors du dernier conseil municipal CR publié le 22 avril, le document municipal mentionne :

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré à l’unanimité,

Approuve le versement des subventions 2019 aux associations tel qu’indiqué dans le tableau ci-dessus.

Dit que les crédits seront inscrits au budget primitif 2019 à l’article 6574.

Précise que le versement de la subvention demandée par Aériastory sera conditionné à une demande plus détaillée quant à l’utilisation du montant demandé et à l’engagement au renoncement des mouvements au sol et aériens.

L’éclaté du projet du centenaire de l’aviation civile et des coûts ayant été déjà remis, c’est donc au renoncement aux mouvements au sol et aériens auxquels l’association devrait se conformer.

Estimant que la Mairie étant  garante du patrimoine local, Aériastory a donc accepté leur condition, se conformera au reste de leur programme dévoilé début avril et attend le déblocage de la subvention. Ils se désengagent envers leurs autres partenaires.

Le DC3 et le Cri-Cri, feront partie du programme d’Air Legend au meeting de Melun Villaroche en septembre prochain.

 

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire