Pourquoi les couples japonais ne dorment-ils pas ensemble ?

Publié le

japonais-dorment-ensemble

À première vue, il peut sembler étrange que de nombreux couples japonais choisissent de dormir dans des lits ou des chambres séparés. Toutefois, cette pratique est en réalité profondément enracinée dans la culture japonaise et souvent liée aux normes sociales et aux attentes concernant les rôles au sein du couple. Cet article va explorer quelques-unes des raisons pour lesquelles les couples japonais optent pour des arrangements de sommeil distincts.

Raisons culturelles et historiques

L'une des principales raisons pour lesquelles les couples japonais dorment séparément provient de leur histoire et de leur culture. Dans le passé, il était courant pour les membres d'une famille de dormir ensemble dans une même pièce, appelée « oshiire ». Ce mode de vie a permis de renforcer les liens familiaux et, plus important encore, de conserver la chaleur pendant les hivers rigoureux.

Au fil du temps, cette tradition a évolué : alors que les parents continuaient à partager un lit, les enfants avaient désormais leurs propres espaces de sommeil. À mesure que les maisons devenaient plus grandes et plus spacieuses, cette séparation s'est répercutée sur les chambres à coucher des couples mariés. De nos jours, il n'est pas rare que les couples japonais dorment dans des séparées, surtout lorsqu'ils ont des enfants.

La place du futon

La préférence pour les futons au lieu des lits classiques joue également un rôle dans cette pratique. Au Japon, il est courant de dormir sur un futon posé à même le sol, plutôt que sur un lit surélevé. Cela signifie que lorsque les couples dorment ensemble, ils peuvent se sentir à l'étroit et avoir plus de mal à trouver une position confortable pour dormir.

Lire aussi  « Les hommes riches au nord de Richmond » est un hymne populiste perdu dans ses propres griefs

Cependant, puisque les futons sont facilement pliables, ils permettent de transformer rapidement une pièce en espace de sommeil individuel. Ainsi, certains couples japonais préfèrent dormir séparément pour profiter d'un espace personnel plus important lorsqu'ils se reposent la nuit.

Rôles traditionnels des mères et des pères

Les attentes traditionnelles concernant les rôles des mères et des pères au sein des familles japonaises ont également une incidence sur leur façon de dormir. Dans de nombreux cas, on s'attend à ce que la mère assume une grande partie des responsabilités liées aux soins des enfants et du foyer, tandis que le père se concentre sur son activité professionnelle.

Les mères et les bébés

En raison de ces attentes, il n'est pas rare que les femmes japonaises partagent leur lit avec leurs jeunes bébés afin de pouvoir répondre rapidement à leurs besoins pendant la nuit. Cette pratique, connue sous le nom de « kodomo to neya » ou dormir avec ses enfants, est également considérée comme essentielle pour créer un lien avec l'enfant et lui assurer un sentiment de sécurité.

Alors que certaines mères décident de partager leur lit avec leurs bébés, les pères peuvent alors se sentir exclus et préférer dormir dans une autre pièce afin de ne pas perturber le sommeil de la mère et de l'enfant. Cette situation peut s'étendre au-delà des premières années de vie des enfants, créant ainsi une sorte de routine favorisant le sommeil séparé entre époux.

Le poids du travail et du stress

Les longues journées de travail et les heures supplémentaires pratiquées par de nombreux employés japonais ont également un impact sur leur vie familiale, y compris leur sommeil. Après une journée épuisante, il est possible qu'un conjoint souhaite avoir un peu d'espace pour se détendre et dormir en paix sans être dérangé par le bruit ou les mouvements de l'autre personne dans le lit.

Lire aussi  William Rivers Pitt a osé espérer notre avenir. Faisons le bien par sa mémoire.

De même, certains couples dorment séparément qu'ils ont des horaires de travail différents ou souffrent d'insomnie, ce qui rend difficile le partage d'un espace de sommeil commun.

Recherche d'une meilleure qualité de sommeil

L'objectif principal de cette pratique est souvent simplement d'obtenir la meilleure qualité de sommeil possible. Selon plusieurs études, les personnes qui dorment seules ont tendance à profiter d'un sommeil plus réparateur car elles sont moins sujettes aux interruptions causées par le ronflement, les mouvements nocturnes ou d'autres facteurs perturbateurs.

En fin de compte, la décision de dormir séparément est une affaire personnelle et peut être considérée comme un choix pratique plutôt que romantique. Malgré cela, il faut rappeler que chaque couple est différent et que ce qui convient à certains peut ne pas fonctionner pour d'autres.

Il donc plusieurs raisons pour lesquelles les couples japonais choisissent de dormir séparément : des influences culturelles, des attentes sociales en matière de parentalité et, bien sûr, le désir de profiter d'un sommeil paisible et réparateur. Bien que cette pratique puisse sembler étrange aux yeux des occidentaux, elle est profondément ancrée dans la société japonaise et symbolise une autre façon d'aborder l'intimité et le repos au sein du couple.

Avatar de Charles Briot

4 réflexions au sujet de “Pourquoi les couples japonais ne dorment-ils pas ensemble ?”

  1. Merci pour cet article bien renseigné. Les médecins devraient le lire avant de prescrire des somnifères. Durant dix ans jai pris des somnifères afin de pouvoir m’endormir avec un conjoint qui ronfle. Depuis quelques années je dors à part et beaucoup mieux.

    Répondre
  2. J’ai toujours adoré la culture japonaise.
    Je trouve leur culture tellement logique et propre. On a tous tellement à apprendre des japonais.

    Répondre

Laisser un commentaire