Peut-on avoir plusieurs PER par personne ?

Publié le

Dans le paysage financier actuel, le Plan d'Épargne Retraite (PER) se positionne comme un instrument incontournable pour les travailleurs et d'autres cibles. Souvent qualifié de « Placement Tunnel », il offre aux épargnants, des perspectives de revenus complémentaires à la retraite. Mieux, ils bénéficient de nombreux avantages fiscaux attractifs avec la possibilité d'une sortie en rente ou en capital. Cependant, il y a plusieurs PER disponibles sur le marché et une multitude d'acteurs intervenants dans le domaine de l'épargne retraite. Cela pousse à se demander s'il est possible de détenir plusieurs PER simultanément. Des éléments de réponse ici !

Comprendre le PER sous ses différentes formes

Le PER instauré le 1er octobre 2019 par la loi PACTE, a remodelé le paysage de l'épargne retraite en France. Ce produit d'épargne à long terme offre la possibilité de générer des revenus complémentaires une fois à la retraite. Les versements effectués tout au long de la durée du PER sont déductibles des impôts. Cela favorise l'accumulation d'une épargne consistante jusqu'au moment de la retraite. La sortie de ce dispositif d'épargne peut s'effectuer en capital ou en rente, offrant une flexibilité appréciable.

Le PER se présente en deux catégories principales : les PER individuels et les PER d'entreprise. Dans le premier lot, on retient le PER assurantiel et le PER compte titre. Ils sont accessibles à tout le monde que ce soit les travailleurs ou non. Le deuxième groupe comprend le PERECO (Plan d'Epargne Retraite Entreprise Collectif) et le PERO (Plan d'Epargne Retraite Obligatoire). Ils sont souscrits par les employeurs pour le compte de leurs salariés. La différence entre les deux, c'est que le salarié n'est pas obligé de participer à la cotisation dans le premier cas contrairement au second.

Chacun de ces plans dispose donc de trois compartiments distincts, à savoir :

  • le compartiment individuel,
  • le compartiment collectif,
  • le compartiment obligatoire.

Ces derniers permettent de classifier les versements en fonction de leur origine. Cette structuration offre une gestion optimale de l'épargne.

Avoir plusieurs PER : dans quelles mesures est-ce possible ?

Le nombre de PER par personne que la loi autorise n'est pas plafonné. Ainsi, il est tout à fait possible d'avoir plusieurs PER, et ce, sans limitation stricte. Les combinaisons permises incluent la détention de deux PER individuels, de deux PER collectifs, ou encore d'un PER individuel associé à un PER collectif.

Certes, la réglementation n'impose aucune limite stricte à la détention de plusieurs PER. Toutefois, vous devez noter que le plafond de déductibilité n'est pas cumulable. En clair, il existe un seul plafond de déduction commun à tous les versements individuels effectués. Cette contrainte fiscale doit être prise en considération lors de la gestion de multiples PER.

Par ailleurs, en souscrivant, gardez à l'esprit que les PER suivent un principe de fonctionnement similaire. Toutefois, chaque compagnie d'assurance peut appliquer des règles différentes. Les disparités peuvent alors concerner :

  • les frais d'ouverture ;
  • la rentabilité ;
  • la diversité des supports d'investissement ;
  • le mode de gestion du contrat ;
  • les diverses options disponibles.

Cela dit, les épargnants doivent bien étudier les différentes offres avant de souscrire un PER. De même, veillez à considérer votre situation patrimoniale et professionnelle globale. Pensez aussi à compléter le PER avec d'autres produits d'épargne, tels qu'un contrat d'assurance-vie ou un investissement locatif. C'est un bon moyen pour optimiser les avantages fiscaux disponibles en fonction des circonstances individuelles.

Lire aussi  Les nouvelles directives de la FTC visent les « fusions illégales » rendues possibles par la politique de l'ère Reagan

Quels sont les avantages à détenir plusieurs PER ?

Avoir plusieurs PER individuels s'avère une judicieuse pour maximiser les avantages de chaque contrat. Cela peut également s'inscrire en complément d'un PER collectif détenu au sein de l'entreprise. Contrairement à une idée répandue, les versements individuels sur le PER d'entreprise peuvent bénéficier de défiscalisation. Cependant, cette démarche n'est pas exclusivement motivée par des considérations fiscales. Elle répond également à la volonté d'exercer un contrôle accru sur le choix du contrat et des investissements.

En outre, même pour ceux disposant déjà d'un Plan d'Épargne Retraite Populaire (PERP), l'ouverture d'un PER individuel peut présenter des avantages significatifs. Entre autres, ils profiteront de conditions de sortie plus souples et de la possibilité de débloquer le PER pour l'achat d'une résidence principale avant la retraite. Les frais généralement plus avantageux, et la flexibilité d'opter pour des versements non déductibles sont d'autres raisons qui peuvent justifier cette diversification des PER. L'essentiel, c'est de comprendre les spécificités de chaque contrat pour une planification retraite optimale.

Comment ouvrir un PER ?

Le Plan Épargne Retraite (PER) offre une opportunité d'épargne retraite accessible à toute personne physique, sans restriction d'âge ou de statut professionnel. Que vous soyez salarié du secteur privé ou public, travailleur non salarié (TNS), étudiant, ou demandeur d'emploi, vous avez la possibilité d'ouvrir un tel compte.

Les démarches pour l'ouverture d'un compte PER sont simples. D'abord, vous avez la possibilité de choisir parmi différents gestionnaires. Le service est proposé par les assureurs, les mutuelles, les banques, les gestionnaires d'actifs et même, les conseillers patrimoniaux. Pour commencer, vous gagnerez à comparer les offres disponibles pour trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins. Utilisez pour cela, un comparateur en ligne. Après le choix du gestionnaire, il vous suffira de suivre les instructions du conseiller et le tour est joué.

Lire aussi  Grève des professeurs de l'Université d'État de Californie pour de meilleurs salaires et un congé parental

Le PER n'impose aucune contrainte d'âge pour son ouverture. Cependant, il est recommandé de le faire dès un jeune âge pour permettre des versements réguliers tout au long de votre carrière. Néanmoins, si vous n'avez pas une stabilité financière à cette étape de votre vie, cela peut présenter peu d'intérêt. Pour cause, des versements faibles et espacés conduiront à un rendement limité.

Pour loin, même si vous êtes un retraité, vous pouvez ouvrir un PER. Toutefois, gardez à l'esprit que ce dispositif est prévu à la base pour vous permettre de constituer progressivement un capital pour la retraite. Si une personne déjà à la retraite ouvre un tel compte, le capital constitué sera donc principalement destiné à ses héritiers bénéficiaires.

En conclusion, la détention de plusieurs Plans d'Épargne Retraite (PER) est tout à fait possible. C'est d'ailleurs un excellent moyen pour optimiser fiscalement ses versements, diversifier ses investissements. A cette liste s'ajoute la possibilité de bénéficier de conditions de sortie plus avantageuses. Mieux, cette stratégie pertinente dans la préparation de sa retraite offre une flexibilité appréciable. Toutefois, considérez les contraintes fiscales liées aux plafonds déductibles et comparez les différentes offres sur le marché afin de faire des choix éclairés.

Avatar de Charles Briot

Laisser un commentaire