Contrôle fiscal : Voici ce que le fisc utilise pour traquer les fraudeurs

Publié le

Au fur et à mesure de la mise en œuvre de la loi de finances pour 2024, de nouvelles mesures visant à faciliter le contrôle fiscal ont été adoptées. L'objectif fixé par le gouvernement est d'accroître de 25 % le de contrôles effectués d'ici la fin du quinquennat, afin de lutter plus efficacement contre toutes formes de fraude.

Des moyens supplémentaires pour les agents du fisc

L'administration fiscale se voit dotée de nouveaux moyens pour pister et sanctionner les fraudeurs. En effet, l'effectif des agents de Bercy sera renforcé pour mener à bien cette mission. Les nouvelles dispositions législatives accordent également aux agents du fisc de nouveaux pouvoirs et dispositifs anti-fraude.

  • Création de nouvelles infractions liées à la fraude fiscale ;
  • Extension des pouvoirs d'enquête des agents de Bercy ;
  • Mise en place de sanctions financières plus sévères.

Cette politique de lutte contre la fraude vise non seulement à améliorer les finances publiques, mais également à préserver la cohésion nationale, puisque chaque euro soustrait aux caisses de l' fait défaut aux politiques de solidarité et aux services publics.

Le renforcement du contrôle fiscal : un outil pour garantir l'équité entre contribuables

Le but de ces mesures anti-fraude est notamment de rétablir une égalité entre les contribuables. Si certains fraudeurs parviennent en effet à échapper au système, d'autres respectent scrupuleusement leurs obligations fiscales et contribuent ainsi au fonctionnement des services publics.

Ainsi, la lutte contre la fraude revêt également une dimension morale : elle vise à rétablir la confiance entre les et l'État et à garantir que chacun paie sa juste part.

Lire aussi  Impôts 2024 : Ces 3 mesures pourraient coûter cher aux propriétaires immobiliers

Les secteurs particulièrement ciblés par cette nouvelle politique de contrôle

Certains domaines sont plus sensibles aux fraudes que d'autres. C'est pourquoi les agents de Bercy porteront une attention particulière à :

  • L'évasion fiscale internationale, qui concerne les transactions transfrontalières et le recours aux paradis fiscaux ;
  • La fraude fiscale sociale, liée aux prestations sociales indûment perçues ;
  • La lutte contre la fraude à la TVA, qui représente une manne considérable pour le budget de l'Etat.

Des outils numériques innovants pour traquer les fraudeurs

Pour mieux détecter et sanctionner les comportements déviants, les autorités s'appuient également sur des systèmes informatiques performants, capables de repérer les incohérences et les anomalies dans les déclarations fiscales. Par exemple, des algorithmes sont utilisés pour analyser les comportements de consommation atypiques ou détecter les risques de fraude.

Ces outils numériques permettent donc d'accroître l'efficacité des contrôles fiscaux et de cibler plus précisément les contribuables susceptibles de frauder.

La coopération internationale : un enjeu majeur dans la lutte contre la fraude

Enfin, la lutte contre la fraude fiscale ne peut être efficace sans une collaboration étroite entre les pays. En effet, les techniques de fraude évoluent rapidement et nécessitent une réponse coordonnée. C'est pourquoi les agents de Bercy travaillent en lien avec leurs homologues des autres états pour échanger informations et bonnes pratiques.

La création de registres publics des bénéficiaires effectifs et l'échange automatique d'informations financières entre administrations fiscales constituent des avancées notables sur le plan international.

Les mesures adoptées par le gouvernement pour renforcer la lutte contre la fraude fiscale témoignent de sa volonté de garantir l'équité entre contribuables et d'améliorer les finances publiques. Les autorités fiscales disposent désormais de nouveaux moyens pour traquer les fraudeurs, qu'ils soient particuliers ou entreprises. À travers ces dispositifs innovants et une coopération accrue au niveau international, la lutte contre la fraude fiscale devrait connaître un nouvel élan, pour le bénéfice de l'ensemble des citoyens et des services publics.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire