Cette enseigne de beauté très connue va fermer une centaine de magasins en France

Publié le

Dans un contexte économique difficile, la célèbre marque de cosmétiques naturels et respectueux de l'environnement, The Body Shop, fait face à une série de fermetures de ses magasins dans différents pays. La société compte actuellement plus de 66 boutiques françaises dont l'avenir semble de plus en plus incertain.La maison mère de l'entreprise a déposé le bilan au début du mois de février, mettant ainsi en péril sa filiale en France ainsi que celle dans d'autres régions du globe.

Les fermetures programmées en Grande-Bretagne et au Canada inquiètent les employés français

Suite à la mise sous administration judiciaire, la branche britannique prévoit la fermeture d'une soixantaine de ses magasins et la suppression de plusieurs centaines d'emplois. Outre-Manche, The Body Shop UK est contraint de liquider d'un tiers de ses 105 points de vente sur le territoire canadien.

  • Créée en 1976 par l'entrepreneur Anita Roddick et son époux
  • Une première boutique ouverte à Brighton (sud de Londres)
  • Rachat par le groupe L'Oréal en 2006, puis cession à Aurelius Equities

La marque cherche à redéfinir sa stratégie pour l'avenir

L'arrivée de nouveaux concurrents sur le marché des cosmétiques durables a mis The Body Shop en difficulté et force la société à revoir son positionnement et ses objectifs. Le groupe souhaite se concentrer davantage sur les marchés les plus rentables et se désengager de certaines régions et nationalités moins porteuses.

Martin Rivers, nouveau directeur de la filiale française, tente de rassurer les employés

Les salariés français de l'entreprise ont finalement été informés de la situation lors d'une conférence téléphonique le 19 mars, présidée par Martin Rivers, le directeur de la filiale française. Pour l'instant, les magasins français restent ouverts tandis que les livraisons devraient reprendre partiellement dans les prochaines semaines.

Lire aussi  La génération Z bouleverse les lieux de travail « comme d’habitude » – et c’est une bonne chose

Aux origines de la marque éthique : une histoire de succès

Fondée il y a près de 50 ans, cette pionnière de la beauté éthique et naturelle connaît un immense succès. Avec sa large gamme de produits aux ingrédients naturels et respectueux de l'environnement, elle séduit rapidement un grand nombre de consommateurs soucieux de leur bien-être et de celui de la planète.

  • Première entreprise du secteur à proposer des gammes entièrement véganes
  • Engagée depuis toujours contre les tests sur animaux
  • Plébiscitée pour ses produits éco-responsables et biologiques

L'essor des alternatives durables crée une pression accrue sur la marque légendaire

Face à l'entrée de nombreux concurrents sur le marché des cosmétiques écologiques, The Body Shop voit sa position d'opérateur dominant s'affaiblir. À ce jour, plusieurs marques proposent désormais des produits de qualité supérieure et répondant aux mêmes exigences environnementales.Cette compétition intervient alors que la société lutte pour maintenir sa croissance malgré un contexte économique difficile.

Les défis à venir pour The Body Shop en France et dans le monde

Le groupe est donc confronté à plusieurs challenges dans les prochains mois :

  • Maintenir ou relancer les dans un marché saturé
  • Repositionner sa marque et son offre face à une concurrence toujours plus importante
  • Gérer au mieux les fermetures de magasins et limiter les pertes d'emploi

La clôture de 75 boutiques The Body Shop ne met pas seulement en lumière les difficultés de la célèbre enseigne, mais pose aussi la question de l'avenir du secteur des cosmétiques naturels et éthiques dans un marché de plus en plus concurrentiel.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire