Votre banque va vous coûter jusqu’à 255€ de plus en 2024, voici pourquoi

Publié le

Les frais bancaires connaîtront une augmentation significative en 2024, selon une étude réalisée par Panorabanques et publiée par Le Monde. Cette hausse aura un impact sur le porte-monnaie des Français, qui pourraient devoir débourser entre 31 et 255 euros de plus cette année pour utiliser leur compte bancaire et les services associés.

Les frais bancaires en hausse : quelles sont les raisons ?

D'après l'étude annuelle de Panorabanques, les frais bancaires vont augmenter en moyenne de +2,5% en 2024. Il s'agit d'une hausse notable, puisqu'en 2023, l'augmentation des frais était à peine perceptible à +0,4%. En 2022, les banques avaient effectivement confirmé au gouvernement qu' ne relèveraient pas excessivement les coûts afin de ne pas trop peser sur les ménages français.

Le rapport souligne également une large disparité dans l'évolution des tarifs, notamment entre les banques en ligne et les banques traditionnelles : tandis que les banques en ligne ont tendance à des services à très bas prix ou même , les banques classiques répercutent davantage leurs coûts sur les clients. Ainsi, le classement des banques les moins chères couronne BoursoBank, Fortuneo, Monabanq et BforBank. Il est à noter que les banques en ligne augmentent peu leurs tarifs, à l'exception de BforBank qui relève seule le prix moyen.

Des augmentations de frais allant jusqu'à +50% dans certaines institutions

Pour les banques traditionnelles, les hausses peuvent être conséquentes. D'après le rapport de MoneyVox, la Banque Populaire du Val de France augmente ses frais de tenue de compte de +21%, tout comme la Banque Postale.

Lire aussi  La vague de syndicalisation stimulée par les travailleurs de Starbucks se propage à Buffalo

Les frais liés aux cartes bancaires connaissent également une augmentation, bien que plus modérée. La conclusion est qu'il est difficile de généraliser en termes d'évolution des prix, selon un rapport d'Économie Matin : les consommateurs doivent rester attentifs aux variations importantes en fonction des services et des régions.

Quel impact pour les consommateurs français ?

Selon les profils types établis par l'étude du Monde, les Français devront dépenser entre 31 et 255 euros de plus que l'année dernière pour utiliser leur compte bancaire et les services associés, tels que les cartes bancaires. Cette hausse affectera davantage les clients des banques traditionnelles, qui répercutent plus largement leurs coûts sur eux. Ainsi, le défi pour ces établissements consiste à ne pas se faire doubler par les banques en ligne.

  • Les banques en ligne moins touchées par cette hausse : BoursoBank, Fortuneo, Monabanq et BforBank sont les établissements les moins chers du classement de Panorabanques. Les banques en ligne restent donc moins affectées par cette hausse des frais, puisqu'elles proposent généralement des services à très bas prix voire gratuits, excepté BforBank qui relève seule le prix moyen.
  • Les banques traditionnelles impactées : les banques traditionnelles subissent une augmentation plus conséquente de leurs frais, notamment en ce qui concerne la tenue de compte et les cartes bancaires. La Banque Populaire du Val de France et la Banque Postale sont deux exemples d'établissements relevant significativement leurs tarifs.

Comment faire face à la hausse des frais bancaires ?

Face à ces augmentations, plusieurs solutions s'offrent aux consommateurs français pour limiter l'impact sur leur budget :

  • Comparer les offres bancaires : il est conseillé de comparer les offres des différentes banques, en tenant compte de ses besoins et de ses habitudes de consommation bancaire. Cette démarche permet de trouver l'établissement le plus adapté à sa situation tout en limitant les frais.
  • Négocier avec sa banque : les clients peuvent également tenter de négocier les frais bancaires auprès de leur conseiller, notamment s'ils ont un bon profil ou si leur banque se montre plus flexible sur certains services.
  • Se tourner vers les banques en ligne : face à la hausse, opter pour une banque en ligne peut être une solution pertinente pour bénéficier de services moins coûteux. Toutefois, il est essentiel de bien étudier les offres et de vérifier que l'on trouve son compte dans cette formule.
Lire aussi  Après avoir rejeté l'accord, 4 000 membres de l'UAW font grève chez Mack Trucks

En conclusion, l'année 2024 marquera une hausse sensible des frais bancaires en France, avec un impact plus important pour les clients des banques traditionnelles. Pour limiter cet impact sur leur budget, les consommateurs devront être vigilants quant aux offres proposées, comparer les établissements et négocier avec leur banque le cas échéant.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire