Quelle est cette nouvelle arnaque qui vise principalement les cartes bancaires des seniors ?

Publié le

Les distributeurs automatiques de billets (DAB) représentent une commodité appréciée du public pour retirer de l'argent. Cependant, une forme d'arnaque préoccupante cible particulièrement nos aînés, transformant ces machines en pièges potentiels. Connue sous le nom de fraude au DAB, elle touche de les seniors, exploitant leur vulnérabilité et leur moins grande familiarité avec les dernières technologies. Cet article s'efforce de dévoiler les rouages de cette escroquerie et de partager des conseils pour s'en prémunir.

Le mécanisme de l'arnaque dévoilé

Imaginez-vous un retrait durant le week-end à votre DAB habituel, quand un individu approche sous prétexte de vous aider face à une machine prétendument en panne. Ce scénario, bien que semblant anodin, est le commencement d'une arnaque bien rodée, visant principalement nos aînés. Les malfrats engagent la conversation, indiquant que pour procéder au retrait, la carte doit être insérée à nouveau et le code confidentiel, retapé. Ils profitent de ce moment d'inattention pour mémoriser le code et subtiliser la carte, affirmant qu'elle a été avalée par l'appareil. À Rodez, dans l'Aveyron, cette méthode a déjà fait plusieurs victimes, majoritairement durant les fins de semaine, quand les agences bancaires restent closes.

Prévenir la fraude : conseils et mesures

Face à l'astuce des malfaiteurs, il est primordial de rester vigilant et d'adopter certaines mesures de précaution. La gendarmerie de l'Aveyron suggère d'éviter autant que possible les retraits durant les week-ends. Elle conseille de préférer les transactions à l'intérieur des établissements bancaires pour une sécurité accrue. Ce conseil vaut son pesant d'or ; effectuer des retraits dans des lieux sûrs et contrôlés diminue grandement les risques d'être pris au piège.

En outre, interagir avec des inconnus devant un DAB est fortement déconseillé. La discrétion est de mise lors de la saisie du code confidentiel, un geste simple mais qui peut s'avérer crucial. Pour les seniors, l'idéal serait de se faire accompagner par un proche lors des opérations de retrait. Aux premiers signes d'une arnaque, la réaction rapide est essentielle : il faut immédiatement contacter la banque et les autorités compétentes.

Une vigilance de tous les instants

Lutter contre l'arnaque au DAB requiert une vigilance de tous les instants, surtout pour nos seniors, plus exposés à ces risques. Dans l'ensemble, cet élan de solidarité et d'éducation autour des risques liés aux DAB, en ce qui concerne les seniors, est crucial. L'arnaque au DAB est un fléau qui, avec les bons gestes et un esprit alerte, peut être évité. Soyons tous acteurs de notre sécurité et de celle de nos proches.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire