Plus de 22 millions de Français ne payeront pas d’impôts cette année, voici pourquoi

Publié le

Les seuils d'imposition ont été revus à la hausse par la loi de finances pour 2024. Avec ces modifications, plus de la moitié des ménages français devraient être exemptés d'impôts cette . Découvrons les conséquences pour les contribuables et les raisons derrière ces changements.

Des seuils d'imposition en augmentation

Le barème fiscal a vu une hausse significative de 4,8% au 1er janvier 2024, entraînant une augmentation mécanique des seuils d'imposition :

  • Pour une personne seule, il faut désormais percevoir un revenu net imposable de 17 133 € contre 16 372 € auparavant,
  • Dans le cas d'un couple marié ou en union civile (soit deux parts fiscales), le seuil passe à 32 000 €, en hausse de près de 1 500 € annuels par rapport aux chiffres précédents,
  • En fonction du nombre de parts fiscales, le seuil augmente également : pour un couple avec un enfant, il est de 37 647 € (2,5 parts) ; avec deux enfants : 43 294 € (3 parts) ; et avec trois enfants : 54 588 € (4 parts).

Ces montants sont à considérer après application des réductions d'impôt et du seuil en dessous duquel aucun impôt n'est prélevé (61 €).

Qui sont les concernés ?

Cela signifie que les ménages dont les revenus nets imposables sont inférieurs à ces seuils n'auront pas à s'acquitter de l'impôt sur le revenu en 2024. Sur près de 40 millions de foyers fiscaux, seuls 18 millions avaient dû payer cet impôt au cours des dernières années. Cette tendance devrait donc se poursuivre avec l'évolution des seuils.

Lire aussi  Les 5 hommes les plus riches du monde ont ajouté 14 millions de dollars à leur richesse chaque heure depuis 2020

Les raisons derrière ces changements

Officiellement, la modification du barème fiscal et des seuils d'imposition vise à protéger le pouvoir d'achat des ménages français face à l'inflation et à compenser la hausse des prix dans certains domaines (énergie, alimentation, etc.).

Néanmoins, certains observateurs y voient une mesure politique : exempter toujours plus de contribuables de l'impôt pourrait permettre de rendre cette taxe moins impopulaire et faciliter son acceptation par les Français.

Découvrez si vous êtes concerné par l'exonération d'impôt en 2024

Pour si vous ferez partie de cette majorité d'exonérés, il est important d'examiner l'évolution de vos revenus nets imposables entre 2023 et 2024. Si leur progression se situe en dessous de la hausse du barème fiscal (4,8%) ou qu'ils n'augmentent pas du tout, il y a de fortes chances que vous soyez dispensé d'impôt sur le revenu cette année.

Il est conseillé de consulter un professionnel ou de réaliser une simulation en ligne pour vérifier votre situation précise.

Conclusion : un allègement fiscal pour la majorité des Français

L'année 2024 apporte son lot de changements en matière de fiscalité, avec une à la hausse des seuils d'imposition. Pour autant, elle soulève également plusieurs questions quant à l'avenir des finances publiques et à l'équité fiscale entre ménages français concernés. En attendant, ces modifications sont synonymes d'allègement pour ceux qui étaient déjà exemptés ou qui le deviendront grâce à ces nouveaux seuils.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire