“Les cartes bancaires comme on les connaît, c’est terminé !” Voici pourquoi et à quoi elles ressembleront

Publié le

La Postale, BNP Paribas et Fortuneo font partie des premières banques à revisiter le design de leurs cartes bancaires depuis 2022. Ces changements vont bien au-delà d'une simple évolution esthétique puisqu'ils reflètent également une adaptation aux nouvelles utilisations des cartes physiques. Il est prévu que d'autres institutions bancaires suivent cette tendance.

Des chiffres embossés aux numéros flat

Les cartes bancaires traditionnelles affichent généralement 16 chiffres en relief sur leur recto. Dans le cadre de cette modernisation, les numéros d'identification seront désormais placés au verso de la carte, tandis que le recto ne présentera plus que le nom du titulaire de la carte, celui de la banque, et un logo. Cette décision de basculer vers un design plus minimaliste a été initiée l'année dernière par plusieurs établissements tels que La Banque Postale, Crédit Mutuel Alliance Fédérale ou Banque Populaire. Cette modification se veut avant tout pratique et semble répondre à l'évolution de l'utilisation des cartes bancaires.

Mise à jour du design en adéquation avec la nouvelle utilité des cartes

En effet, en 2022, les paiements par carte représentaient 62% des 29,5 milliards de transactions électroniques réalisées en France. Les chiffres embossés étaient alors utilisés pour les transactions effectuées avec des terminaux. Avec le développement rapide des paiements sans contact, ces chiffres en relief perdent de leur utilité et peuvent même causer des problèmes d'usure prématurée. Le passage à un design à plat permet donc de proposer des cartes bancaires plus et adaptées aux nouveaux modes de paiement.

Une évolution nécessaire vers une carte bancaire plus moderne

BNP Paribas a expliqué à RMC Conso : « De façon assez contre-intuitive, les personnalisations ‘à plat' ou sans embossage sont aujourd'hui nettement plus résistantes à l'épreuve du temps et de la vie quotidienne (entrée/sortie dans le portefeuille, dans les terminaux de paiement, les distributeurs de billets, etc…) que ne l'étaient les chiffres embossés, qui avaient tendance à s'élimer au fil du temps » . De plus, la bande magnétique et le panneau de signature pourraient également disparaître, puisqu'ils deviennent obsolètes avec l'intégration de puces à mémoire dans les cartes.

  • Un design minimaliste avec numéros d'identification déplacés au verso de la carte
  • Moins d'usure au fil du temps avec le passage à un design flat
  • Adaptation aux nouveaux modes de paiement sans contact et autres technologies intégrées

Avenir du design des cartes bancaires

Au-delà de ces changements pratiques, diversifier le design des cartes bancaires peut également être vu comme une stratégie marketing visant à se démarquer de la concurrence et fidéliser ses clients. Les institutions financières cherchent sans cesse à innover et améliorer leurs produits afin d'offrir une expérience utilisateur toujours plus satisfaisante.

Attentes des clients et évolution technologique

Les préoccupations esthétiques sont loin d'être anodines, en particulier dans un secteur bancaire de plus en plus concurrentiel. Les clients actuels recherchent avant tout simplicité, praticité et modernité dans leurs moyens de paiement. Ainsi, il est fort probable que d'autres institutions reproduisent cette évolution du design afin de s'adapter aux attentes des consommateurs et d'intégrer de manière harmonieuse les différentes technologies qui rendent les transactions électroniques toujours plus rapides et sécurisées.

Lire aussi  Une pénurie de travailleurs sociaux menace si Field continue de compter sur le travail étudiant non rémunéré

Place à la nouveauté : personnalisation et écologie

Il n'est pas exclu que les cartes bancaires se dirigent également vers une personnalisation accrue en proposant différents designs ou coloris pour répondre aux envies des utilisateurs. De même, certaines banques pourraient opter pour des matériaux plus respectueux de l'environnement afin de séduire une clientèle soucieuse de ces enjeux. Cela montrerait alors une volonté de se renouveler et de s'inscrire dans un monde où commerce et écologie riment .

En conclusion, le redesign des cartes bancaires représente une tendance intéressante pour les institutions financières qui cherchent à innover, améliorer l'expérience utilisateur et se démarquer de leurs concurrents. Ces changements vont au-delà de simples considérations esthétiques puisqu'ils reflètent également une adaptation aux nouvelles pratiques et technologies liées à l'utilisation des cartes physiques. D'autres banques devraient suivre cette tendance, accompagnées de nouvelles avancées en termes de personnalisation et d'écologie.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire