Cette arnaque au paiement sans contact fais des ravages, l’UFC que choisir alerte

Publié le

Dans un contexte de multiplication des arnaques et fraudes en tous genres, les paiements sans contact sont parfois pointés du doigt comme une porte d'entrée pour les escrocs. Pourtant, il semblerait que ce type de paiement ne soit pas si vulnérable face aux montages criminels. Zoom sur les arguments rassurants et les points à surveiller concernant la sécurité des sans contact.

Les vols de données restent rares dans l'espace public

Même si quelques cas ont été signalés ces dernières années, les vols de données sans contact demeurent plutôt isolés. Dans la plupart des situations décrites, les voleurs s'introduisent dans les transports en commun ou sur les plages avec un terminal de paiement caché dans leur sac pour débiter discrètement les cartes bancaires présentes dans les poches environnantes. Cependant, malgré l'équipement nécessaire pour faire fonctionner cette stratégie, elle reste difficilement généralisable.

Les obstacles pour les fraudeurs

  • Ouvrir un compte professionnel pour récupérer les sommes volées
  • Limiter les fraudes grâce au code PIN demandé après 5 paiements sans contact

Ainsi, pour que cette méthode fonctionne, les malfaiteurs doivent non seulement posséder le matériel adéquat mais également se mettre en règle fiscale (entreprise légalement constituée). De plus, chaque carte présentant un certain niveau de sécurisation (code PIN demandé après 5 paiements successifs), il est peu probable que ces fraudes atteignent des niveaux de pertes astronomiques pour les victimes et leurs banques.

Les nouvelles pratiques des malfaiteurs

D'après certains témoignages, la course à l'ingéniosité ne s'arrête pas là : on évoque désormais la possibilité d'une attaque en relais, où deux escrocs se coordonnent pour capter puis reproduire les données bancaires dans un autre lieu. Cependant, cette technique requiert également son lot de matériel et une coordination sans faille entre les deux complices.

Lire aussi  Des groupes conservateurs intentent une action en justice pour bloquer le pardon de 800 000 emprunteurs étudiants

Comment se protéger face aux arnaques ?

  • Faire preuve de vigilance lors des déplacements
  • Vérifier régulièrement le détail de ses transactions bancaires
  • Alerter sa banque en cas de mouvements suspects
  • Adopter un étui protecteur pour sa carte bancaire

Pour limiter les risques, il convient donc de redoubler de vigilance dans les endroits bondés, de vérifier régulièrement son relevé de compte bancaire et d'équiper sa carte d'un étui adapté pour tout détournement de fonds par proximité.

Internet reste la principale menace pour vos données bancaires

Par rapport aux « arnaques physiques » liées au formulaire sans contact, Internet représente un terrain autrement plus fertile pour les vols de données. En effet, les fraudes en ligne se multiplient à une vitesse folle et il est de plus en souhaitable pour chaque internaute de prendre certaines précautions pour protéger son identité numérique.Les bons réflexes pour sécuriser vos données en ligne :

  • Ne pas ses informations bancaires sur n'importe quel site
  • Vérifier la présence d'un cadenas dans la barre d'adresse avant de procéder à un paiement
  • Privilégier l'utilisation de plateformes de paiement dédiées (PayPal etc.)
  • Avoir des mots de passe solides et uniques pour chacun de ses comptes en ligne

Si le paiement sans contact soulève effectivement quelques interrogations quant à sa sécurité, il semble que dans la réalité les risques soient minimes. Pour lutter contre les fraudes en ligne, il est essentiel de se tenir informé des nouvelles techniques employées par les escrocs sur Internet et d'adopter autant que possible un comportement proactif face à leur prolifération.

Lire aussi  L'interdiction de non-concurrence proposée par la FTC permet toujours aux entreprises de piéger les travailleurs dans de mauvais emplois

Conclusion : une vigilance accrue mais proportionnée aux risques

Face à l'évolution constante des méthodes de fraude, il est nécessaire de rester vigilant(e) et d'adapter ses habitudes de consommation et de paiement en fonction des menaces potentielles. Néanmoins, il est essentiel de noter que les dangers liés au paiement sans contact demeurent limités, surtout grâce aux mesures mises en place par les institutions financières et les fabricants de terminaux de paiement. En somme, la sécurité des transactions sans contact semble être une priorité pour tous les acteurs concernés, même si le risque zéro n'existe pas en matière de protection des données bancaires.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire