Le permis est désormais disponible sur mobile pour tous les automobilistes, voici comment l’obtenir

Publié le

Depuis le mercredi 14 Février 2024, le permis de conduire électronique « ePermis » s' à l'ensemble du territoire français grâce à l'application France Identité. Cette initiative vise à simplifier la vie des usagers et faciliter les contrôles d'identité, tout en assurant une meilleure sécurité des données.

Fonctionnement du permis numérique : qui est concerné ?

Le mercredi 14 février 2024 marque le déploiement du permis de conduire numérique sur smartphone dans toute la France, après une phase de test menée dans trois départements : Eure-et-Loir, Hauts-de-Seine et Rhône . Le nouveau dispositif concerne tous les titulaires d'un permis de conduire, qu'il s'agisse des modèles ou des anciens papiers roses. Pour bénéficier de cette version dématérialisée, chaque conducteur doit au préalable posséder la carte nationale d'identité électronique.

Comment obtenir son permis de conduire numérique ?

  • Scanner le QR code présent sur le Relevé d'information restreint (RIR).
  • Importer leurs droits en interrogeant à distance la base de données de la Délégation à la sécurité routière (DSR)

Une fois ces étapes effectuées, le permis de conduire numérique sera téléchargé dans l'application et pourra être consulté en ligne ou hors connexion.

Quels avantages pour les conducteurs ?

Le principal atout du permis de conduire électronique réside dans sa simplicité d'utilisation, aussi bien pour les usagers que pour les agents chargés des contrôles d'identité. Parmi les bénéfices constatés :

  • Facilitation des démarches administratives liées au permis de conduire,
  • Lutte contre la fraude et sécurisation des données personnelles,
  • Accessibilité depuis n'importe quel smartphone compatible,
  • Mise à jour automatique des informations en cas de changement de situation (retrait ou ajout de points, par exemple).
Lire aussi  Automobile : Ce nouveau panneau de signalisation est déjà présent en France et voici sa signification

Vers une dématérialisation des autres documents officiels

D'autres supports tels que le certificat d'immatriculation et l'attestation d'assurance devraient également être disponibles au format numérique dans un avenir proche. Cependant, il ne sera pas obligatoire de passer à la version dématérialisée, assure le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Selon le journal Le Parisien, une seconde méthode encore plus simple devrait être proposée au cours de cette année, grâce à une base de données de délégation à la sécurité routière.

Et demain, la Carte Vitale numérique ?

Après la carte d'identité et le permis de conduire, c'est au tour de la Carte Vitale d'envisager sa numérisation. Le passage à la version digitale devrait être effectif d'ici 2025, selon les annonces récentes des autorités compétentes.

Cela témoigne d'une volonté globale de moderniser les démarches administratives et d'améliorer l'efficacité des services publics via le recours aux nouvelles technologies.

Les défis à relever pour une transition réussie

Néanmoins, cette évolution implique de nombreux enjeux autre que ceux liés à la sécurité des données :

  • Accompagner les usagers dans leur appropriation des outils numérique,
  • Garantir la coordination entre les différents acteurs (administrations, professionnels de , compagnies d'assurances…),
  • Mettre en place des dispositifs de secours en cas de perte, vol ou dysfonctionnement du support numérique.

En somme, la dématérialisation des documents officiels s'annonce comme une opportunité pour faciliter la vie quotidienne des Français, à condition d'apporter toutes les garanties nécessaires en termes d'accès, de sécurité et de respect de la vie privée. L'avenir nous dira si ces promesses sont tenues.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire