Ce panneau se répand sur les routes de France et attention à l’amende de 135 euros (personne ne le connait !)

Publié le

À partir de cet hiver, de nombreux conducteurs pourraient découvrir pour la première fois des panneaux signalant de nouvelles voies réservées sur les routes françaises. Ces dernières sont destinées aux véhicules partagés et aux transports publics pour encourager une mobilité plus respectueuse de l'environnement. La citoyenne pour le climat avait proposé en juin 2020 de généraliser ce type d'aménagement sur les autoroutes et voies express situées dans les zones à faibles émissions.

Mise en place progressive à travers la France

En France, ces voies de covoiturage et voies réservées à certaines catégories de véhicules sont opérationnelles depuis 2020 sur plusieurs axes fréquemment empruntés par les conducteurs. À Grenoble, elles ont été mises en place dès septembre 2020 sur l'autoroute A48, puis en décembre 2020 à Lyon sur les autoroutes A6 et A7.

  • Première expérience : Grenoble – A48 – Septembre 2020
  • Deuxième : Lyon – A6/A7 – Décembre 2020

Le fonctionnement des voies réservées

Le panneau signalant une voie de covoiturage indique qu'elle peut être empruntée uniquement par les véhicules répondant aux conditions suivantes :

  • Véhicules avec au moins deux occupants à bord
  • Véhicules à très faibles émissions possédant une vignette Crit'Air zéro émission, c'est-à-dire les véhicules électriques et à hydrogène, quel que soit le nombre de personnes à bord

Le contrôle du respect des conditions

Il est important de noter que les autorités ont la possibilité de vérifier le nombre d'occupants à l'intérieur des véhicules circulant sur ces voies dédiées. Attention donc à respecter ces critères pour éviter de recevoir une amende.

Lire aussi  Les grands médias occultent le colonialisme de peuplement dans leur couverture de Gaza

Des voies réservées temporaires ou permanentes

Ces voies de covoiturage ne sont pas forcément permanentes ; elles peuvent être ouvertes pendant certaines périodes de congestion ou à certaines heures. Dans ce cas, le panneau doit signaler clairement la plage horaire durant laquelle la voie de covoiturage est accessible.

Les avantages de ces voies dédiées

L'objectif principal de la généralisation de telles voies est bien sûr de réduire la pollution en favorisant le covoiturage et l'utilisation de véhicules peu polluants. Mais cela permet également de fluidifier la circulation et de réduire le temps de trajet pour les automobilistes respectant les conditions d'accès à ces voies réservées.

Alors que de plus en plus de panneaux signalant des voies réservées pour covoiturage et véhicules à très faibles émissions font leur apparition sur les routes françaises, il est important de connaître les critères pour pouvoir emprunter ces voies. Le respect de ces règles permet non seulement d'éviter une amende, mais aussi de garantir une circulation plus fluide et une meilleure qualité de l'air pour tous.

  • Informez-vous : Pour savoir si votre trajet dispose de voies réservées, vérifiez les panneaux de signalisation présents aux abords des voies concernées
  • Réduisez votre impact environnemental : Envisagez le covoiturage ou l'utilisation de véhicules propres lors de vos déplacements
  • Soyez respectueux : N'empruntez pas ces voies si vous ne remplissez pas les critères nécessaires pour y circuler
Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire