CAF : Très bonne nouvelle pour les parents, ils vont voir leurs allocations versées dès le 1er enfant

Publié le

Suite à l'annonce du président Emmanuel Macron en mi-janvier de mettre en place une baisse d'impôts de deux milliards d'euros pour les classes moyennes dès 2025, plusieurs options sont examinées par le . Parmi celles-ci figure la volonté de rendre accessible les allocations familiales dès le premier enfant.

Le plan de soutien aux Français aux revenus modestes et intermédiaires

Emmanuel Macron a déclaré que cette baisse d'impôts servira à « mieux accompagner ceux qui reprennent le travail, mais aussi les Français qui sont au SMIC et légèrement au-dessus ». Cependant, François Ecalle, ancien magistrat de la Cour des comptes et expert en finances publiques chez Fipeco, estime que cette mesure pourrait davantage concerner la classe moyenne supérieure.

La réforme des allocations familiales

Alexandre Holroyd, député Renaissance, soutient la nécessité de combiner travail et prise en charge des enfants pour faciliter la reprise d'activité. L'idée consisterait donc à octroyer les allocations familiales dès la naissance du premier enfant, contre le deuxième . David Amiel, également député Renaissance, explique que « c'est avec le premier enfant que de nombreuses dépenses apparaissent ». Ainsi, cette mesure permettrait d'alléger le poids financier incombant aux familles dès la venue du premier enfant. Pour l'instant, il ne s'agit que d'une et des discussions préliminaires sont en cours. Par ailleurs, une évaluation des coûts est actuellement menée devrait être inférieure aux deux milliards d'euros annoncés par le président Macron, gravitant plutôt autour d'un milliard d'euros.

Une mesure ciblant spécifiquement la classe moyenne supérieure

Cette réforme pourrait avoir l'avantage d'être très visible et calibrée de manière plus précise envers les individus appartenant à la classe moyenne supérieure, selon le journal Les Echos. Il est nécessaire de noter que dans ce contexte économique incertain, la mise en place d'une telle mesure constituerait un soutien indéniable pour la classe moyenne française. Le souhait exprimé de rendre accessible les allocations familiales dès le premier enfant témoigne de la prise en compte des besoins pressants des Français par le gouvernement.

Lire aussi  RSA, APL, AAH… Voici les dates de versements des allocations de la CAF en 2024

La réforme envisagée par le gouvernement pourrait donc provoquer des changements significatifs dans ces critères. Toutefois, il est encore trop tôt pour déterminer l'ampleur des modifications qui seront apportées. En conclusion, la possibilité de rendre accessible les allocations familiales dès le premier enfant met en lumière l'intention du gouvernement d'aider les Français ayant des revenus modestes ou intermédiaires lors de cette période de crise économique.Cette mesure représenterait un soutien financier important pour de nombreuses familles et contribuerait à une amélioration notoire du niveau de vie des classes moyennes françaises.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire