Voici le plafond à ne pas dépasser pour ne pas payer d’impôts en 2024

Publié le

En France, il est possible pour certains ménages d'être exonérés de l'impôt sur le revenu si leur revenu net imposable est inférieur à certaines limites, en fonction du nombre de parts du quotient . Dans cet article, nous détaillerons les conditions et les seuils d'exonération selon la composition du foyer fiscal.

Qu'est-ce que le quotient familial ?

Le quotient familial est un mécanisme qui permet de prendre en compte la composition du foyer dans le calcul de l'impôt sur le revenu. Il a pour objet de moduler le montant de l'impôt en fonction de la taille de la famille et des charges supportées par cette dernière. Pour déterminer le nombre de parts du quotient familial, on attribue :

  • Une part pour chaque personne célibataire, veuf(ve), séparé(e) ou divorcé(e);
  • Deux parts pour un couple marié vivant sous le toit;
  • 0,5 part supplémentaire pour chacun des deux premiers enfants;
  • Une part supplémentaire pour le troisième enfant et les suivants.

D'autres situations spécifiques peuvent donner lieu à une répartition différente des parts (enfants en résidence alternée, parents isolés…).

Les seuils d'exonération en fonction du quotient familial

Selon les données fournies par Le Figaro Particulier, voici les seuils d'exonération de l'impôt sur le revenu pour les différentes compositions de foyers fiscaux : Pour un foyer avec 1 part de quotient familial : Le ménage est exonéré d'impôts si le montant du revenu net imposable est inférieur à 17 133 euros. Pour un foyer avec 2 parts de quotient familial : L'exonération s'applique si le revenu net imposable est inférieur à 28 427 euros. Pour un foyer avec 2,5 parts de quotient familial : Le seuil d'exonération est fixé à 34 074 euros de revenu net imposable.

Lire aussi  Les donateurs de Wall Street pousseraient Biden à licencier le président de la FTC

Exonération pour les ménages avec 3 et 3,5 parts :

Dans ces situations, il faut que le revenu net imposable soit respectivement inférieur à 39 721 euros et 45 368 euros pour bénéficier de l'exonération.

Exonération pour les ménages avec 4 et 4,5 parts :

Enfin, pour un ménage ayant un quotient familial de 4 ou 4,5 parts, les seuils d'exonération sont respectivement de 54 015 et 56 662 euros de revenu net imposable. Il est important de noter que ces seuils sont susceptibles d'évoluer en fonction des réformes fiscales et des décisions gouvernementales.

Comment réduire votre impôt sur le revenu ?

Si votre revenu dépasse légèrement les seuils d'exonération mentionnés ci-dessus, il existe d'autres moyens de diminuer la pression fiscale que vous subissez. Voici quelques stratégies à envisager :

  • Optimiser vos déductions fiscales en veillant à bien comptabiliser toutes les charges déductibles (frais réels, pensions alimentaires…);
  • Utiliser les mécanismes de défiscalisation, tels que l'investissement dans des dispositifs immobiliers spécifiques (Pinel, Malraux, Denormandie…) ou la souscription à certains produits financiers (FCPI, FIP…);
  • Si vous êtes propriétaire d'un bien immobilier, vérifier si vous remplissez les conditions pour bénéficier d'exonérations ou réductions de taxes locales comme la taxe foncière ou la taxe d'habitation;
  • Consulter un expert-comptable ou un conseiller fiscal afin d'établir une adaptée à votre situation personnelle.

En conclusion, il est crucial de bien connaître les règles du quotient familial et les seuils d'exonération pour optimiser sa situation fiscale. N'hésitez pas à étudier ces aspects, notamment lors de périodes de changement professionnel, matrimonial ou familial, afin d'anticiper et d'adapter au mieux votre déclaration d'impôt sur le revenu.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire