Moto, Voiture, remorque,… Voici la liste des permis finançable avec votre CPF

Publié le

Avec la loi 2023-479 du 21 juin 2023, le financement des formations pour l'obtention du permis de conduire est en train de connaître une évolution majeure, permettant son élargissement à l'ensemble des catégories de permis. Voici les principales modifications et ce que cela signifie concrètement pour les organismes de formation et les personnes souhaitant utiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF) pour financer leur permis.

Nouveautés concernant le financement CPF du permis de conduire

Dès le 12 janvier, il ne sera plus seulement possible d'utiliser son CPF pour financer des formations au permis de conduire de catégorie B, mais aussi pour toutes les autres catégories de véhicules motorisés. Voici un aperçu des principaux changements :

  • Intégration des permis moto, quadricycle et remorques dans le catalogue EDOF des formations éligibles au CPF.
  • Nécessité pour les organismes de formation d'être inscrits sur le site Mon Compte Formation et de disposer d'un agrément préfectoral.
  • Maintien de certaines conditions pour bénéficier dufinancement CPF pour le permis, notamment avoir acquis suffisamment de droits de formation et justifier l'obtention du permis dans le cadre professionnel.
  • Exclusion des formations de mise à jour ou de perfectionnement de la conduite du dispositif CPF.

Les conditions pour bénéficier du financement CPF pour le permis de conduire

Le financement des formations liées à l'obtention du permis de conduire par le CPF reste soumis à certaines conditions :

  • Avoir acquis suffisamment de droits de formation dans son compte CPF. Le montant nécessaire dépendra du coût de la formation choisie.
  • Expliquer en quoi l'obtention du permis permettra de sécuriser ou d'améliorer son parcours professionnel. La formation ne doit donc pas être effectuée dans un cadre purement loisir ou quotidien.
  • Ne pas avoir eu son permis de catégorie B suspendu ou d'être interdit de le repasser.
Lire aussi  Les écrivains hollywoodiens s'apprêtent à voter sur un nouveau contrat après avoir mis fin à une grève de 148 jours

Il est cependant important de souligner que certaines formations restent exclues du financement CPF :

  • Cours de remise à niveau de la conduite.
  • Stages de récupération de points.
  • Heures de conduite pour passer de la boîte manuelle à la boîte automatique et inversement.
  • Formation de sept heures pour permettre aux titulaires du permis B de conduire des motos légères ou tricycles motorisés.

Zoom sur les modalités pour les organismes de formation

Pour pouvoir ce type de formations éligibles au financement CPF, les organismes de formation doivent remplir plusieurs conditions :

  • Être inscrit sur le site Mon Compte Formation.
  • Disposer d'un agrément préfectoral pour l'enseignement rémunéré de la conduite et de la sécurité routière, d'un numéro de déclaration d'activité et d'une attestation ou certification qualité.

Un dispositif qui suscite des questions

Si l'élargissement du financement CPF à l'ensemble des catégories de permis est une bonne nouvelle pour les personnes souhaitant passer leur permis grâce à leurs droits acquis dans ce cadre, certains aspects suscitent des interrogations :

  • Quid des formations permettant d'obtenir un permis A ? Celles-ci sont pour l'instant exclues du dispositif CPF.
  • Faut-il craindre une saturation des organismes de formation face à cette nouveauté ? Pour éviter cela, il est essentiel que ceux-ci soient préparés à accueillir un afflux potentiel de demandeurs d'emploi utilisant leur CPF pour obtenir un permis de conduire.

En conclusion, l'évolution législative introduite par la loi 2023-479 du 21 juin 2023 offre de nouvelles aux personnes souhaitant se former au permis de conduire grâce à leur Compte Personnel de Formation. Il sera désormais possible de financer des formations pour tous les types de véhicules motorisés, à condition de respecter certaines conditions spécifiques.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire