Impôts 2024 : Quels sont les revenus à ne pas dépasser pour être exonéré

Publié le

Depuis le début de l' 2024, le barème de l'impôt sur le revenu a subi une revalorisation de 4,8%, avec un seuil de revenu net imposable fixé à 17 133 € pour une personne possédant une part de quotient familial. Ce changement affecte notamment les célibataires, divorcés, séparés et veufs, ainsi que les couples soumis à imposition commune.

Zoom sur les nouveaux seuils d'imposition

Avec augmentation du barème, il est intéressant de connaître précisément les nouveaux seuils d'imposition afin d'évaluer son éventuelle incidence sur votre situation fiscale. Voici les principaux seuils de revenu net imposable :

  • Célibataire, divorcé, séparé ou veuf :
    • 17 133 € (1 part)
    • 22 780 € (1,5)
    • 28 427 € (2)
    • 34 074 € (2,5)
    • 39 721 € (3)
    • 45 368 € (3,5)
    • 51 015 € (4)
    • 56 662 € (4,5)
    • 62 309 € (5)
  • Couple soumis à imposition commune :
    • 32 000 € (2 parts)
    • 37 647 € (2,5)
    • 43 294 € (3)
    • 48 941 € (3,5)
    • 54 588 € (4)
    • 60 235 € (4,5)
    • 65 882 € (5)

Il est à noter que si vos revenus perçus en 2023 ne dépassent pas le seuil de 17 133 € pour une part de quotient familial, vous n'aurez pas à payer d'impôt sur le revenu en 2024.

Un simulateur officiel pour connaître votre imposition en 2024

Face à ces changements, il peut être utile de se prémunir contre toute mauvaise surprise et de calculer dès maintenant l'impact de cette revalorisation du barème sur votre situation personnelle. Pour ce faire, un simulateur officiel est d'ores et déjà disponible en ligne, mettant à la disposition des contribuables un outil pratique et fiable.

Lire aussi  Sondage : 74 % des millionnaires des pays du G20 soutiennent une augmentation des impôts sur la fortune

Ainsi, en renseignant vos revenus de 2023, vous pourrez obtenir, à titre indicatif, une estimation du montant de votre impôt sur le revenu. Une simple et rapide de prévoir votre charge fiscale pour l'année en cours et d'éventuellement adapter votre budget en conséquence.

Quelques conseils pour optimiser sa fiscalité en 2024

Malgré cette hausse du barème de l'impôt sur le revenu, il existe plusieurs solutions permettant de réduire sa facture fiscale en 2024 :

  • Profiter des avantages fiscaux liés à l'épargne : certains placements financiers (PEA, assurance-vie) offrent des conditions fiscales avantageuses et peuvent, sous certaines conditions, permettre d'alléger votre impôt.
  • Réaliser des dons aux associations : les dons versés à des organismes d'intérêt général ou reconnus d'utilité publique donnent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66% à 75% du montant du don.
  • Faire appel au crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) : en effectuant des travaux de rénovation énergétique dans votre logement, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt sur le revenu pouvant aller jusqu'à 30% du montant total dépensé.

La revalorisation du barème de l'impôt sur le revenu impacte directement les contribuables français depuis janvier 2024. Il est donc primordial de s'informer sur les nouveaux seuils d'imposition et d'utiliser le simulateur officiel mis à disposition pour anticiper toute évolution de sa situation fiscale. Par ailleurs, n'hésitez pas à étudier les différentes solutions permettant d'optimiser votre fiscalité afin de limiter au maximum les conséquences de cette hausse.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire