Des automobilistes Français utilisent cette astuce illégale pour échapper aux radars

Publié le

De nos jours, il semble que certaines personnes sont prêtes à tout pour éviter les amendes et préserver leur permis de conduire. L'une des astuces les plus prisées en ce moment est sans doute celle du ruban adhésif noir collé sur la plaque d'immatriculation pour tromper les radars automatiques. Cela peut être considéré comme un acte répréhensible pouvant même donner lieu à des sanctions pénales en cas de avérée.

Une ruse de plus en plus répandue chez les automobilistes

D'après des rapports récents, le phénomène est particulièrement présent en Espagne où la police catalane appréhende régulièrement des conducteurs coupables de cette pratique frauduleuse. En France également, les forces de l'ordre surveillent de près cette tendance puisqu'elle nuit au bon fonctionnement du système de contrôle routier mis en place pour garantir la sécurité de tous.

Comment ça marche ?

  • Choix de la bande adhésive : Le principe est simple, on utilise généralement une bande adhésive noire (ou de couleur similaire à celle de la plaque) pour créer des faux caractères ou modifier ceux existants.
  • Modifier les numéros et lettres : On détourne ainsi les chiffres et les lettres afin de rendre la plaque illisible ou fausse lors d'un contrôle ou d'une photo par un radar automatique.
  • Tromper les yeux des radars : L'objectif est donc de tromper l'appareil de manière à ne pas être identifié et ainsi éviter la d'amende correspondante.

Une astuce illégale qui peut coûter cher

Cependant, il convient de rappeler que cette manoeuvre est strictement interdite et passible de sanctions sévères. Dans un premier temps, la pose de ruban adhésif sur une plaque d'immatriculation est considérée comme une infraction au Code de la route. S'il est prouvé que le conducteur a volontairement modifié son numéro de plaque, on peut alors parler d'un délit punissable par la loi.

Les conséquences prévues en cas de flagrant délit :

  • Poursuites pénales : Selon le Code de la route français (article R.317-8), le fait de modifier, altérer ou rendre illisible une plaque d'immatriculation est passible d'amendes pouvant atteindre 3750€ ainsi que de potentielles peines complémentaires.
  • Immobilisation du véhicule : Les forces de l'ordre peuvent également décider d'immobiliser le véhicule concerné jusqu'à ce que la situation soit régularisée.
  • Suspension du permis : Le juge peut aussi envisager une suspension temporaire du permis de conduire pour le conducteur fautif.

Se protéger contre cette fraude : les moyens mis en place

Malgré ces risques encourus, certains automobilistes continuent de tenter leur chance avec cette astuce illégale. Mais face à ce phénomène croissant, les forces de l'ordre ne restent pas les bras croisés et mettent en place des moyens de lutte adaptés :

Le renforcement des contrôles routiers

Afin de dissuader les conducteurs tentés par cette pratique frauduleuse, les patrouilles routières, tant urbaines que rurales, sont intensifiées. Les agents sont particulièrement vigilants quant à la conformité des plaques d'immatriculation, et effectuent des contrôles réguliers pour débusquer les fraudeurs.

L'amélioration des radars automatiques

Pour détecter plus efficacement les fausses plaques ou celles ayant été modifiées, les technologies des radars automatiques évoluent sans cesse. Par exemple, certains appareils sont désormais équipés de caméras haute résolution capables de distinguer les caractères même si ceux-ci ont été légèrement altérés.

La sensibilisation du public sur les risques encourus

Enfin, il est essentiel d'informer la population sur l'illégalité et les sanctions possibles liées à l'utilisation de ruban adhésif sur les plaques d'immatriculation. La prévention et la sensibilisation sont des moyens efficaces pour lutter contre ce type de fraude.

Lire aussi  Automobile : Voici les marques qui ont fait le plus de rappels en 2023

L'astuce du ruban adhésif peut sembler ingénieuse à première vue, mais il est crucial de se rappeler que cette pratique est illégale et potentiellement dangereuse. Il est important que chaque conducteur prenne conscience des risques encourus afin de garantir le respect des règles et la sécurité routière pour tous.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire