Voici comment est calculée la retraite complémentaire des différents régimes

Publié le

La des personnes assurées est composée de la de base et de la pension complémentaire, toutes deux obtenues au taux plein si l'on atteint l'âge légal et la durée d'assurance requise en termes de trimestres, ou si l'on part à l'âge de 67 ans. Dans cet article, nous vous expliquons comment calculer votre pension complémentaire selon que vous cotisez dans le secteur privé, la fonction publique ou les professions libérales.

Secteur privé : Agirc-Arrco, la retraite complémentaire calculée au fil des points accumulés

Dans le secteur privé, la retraite complémentaire obligatoire est appelée retraite complémentaire Agirc-Arrco pour les salariés. Elle est basée sur les cotisations prélevées sur vos salaires tout au long de votre carrière. Ces cotisations sont converties en points de retraite Agirc-Arrco. La formule pour calculer son nombre de points de retraite complémentaire est la suivante : Base de cotisation x Taux de calcul des points / Valeur d'achat d'un point. Pour une unité, la valeur d'achat d'un point de retraite Agirc-Arrco est fixée chaque année. Au moment de votre départ à la retraite, l'ensemble des points accumulés est converti en pension de retraite complémentaire, selon la valeur de service du point en cours. Exemple de calcul pour une retraite complémentaire Agirc Arrco : Si vous avez cumulé 1 000 points de retraite complémentaire, vous percevrez 1 000 x 1,4159 = €1 415,90 de prestations annuelles de retraite complémentaire.

Fonctionnaires : le RAFP, un système de pointage pour leur retraite supplémentaire

La retraite complémentaire des fonctionnaires obéit également à un système de points qui s'accumulent au gré des cotisations. Pour calculer votre nombre de points de retraite complémentaire pour fonctionnaire, il faut prendre le montant des cotisations salariales et patronales et le diviser par la valeur d'achat par point. Autrement dit : Nombre de points = Montant des cotisations salariales et patronales / Valeur d'achat d'un point. Au de votre carrière, le montant de votre pension de retraite dépendra du nombre de points accumulés dans le régime de retraite du RAFP. Jusqu'à 4 599 points, le montant de votre pension sera calculé comme suit : Nombre de points accumulés x Valeur de service du point en cours x Coefficient de majoration x Coefficient de conversion du capital. À partir de 5 125 points ou plus, la formule est légèrement différente et se simplifie : Nombre de points accumulés x Valeur de service du point en cours x Coefficient de majoration.

Professions libérales : des caisses spécifiques pour leur retraite complémentaire

Les pensions complémentaires des professionnels libéraux sont gérées par différentes institutions telles que la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse (CIPAV), la Caisse autonome de retraite des médecins français (CARMF) ou la Caisse autonome de retraite et de prévoyance des vétérinaires (CARPV). Tout comme pour les deux autres régimes, le calcul de la retraite complémentaire pour ces professions est basé sur un système de points. Toutefois, la valeur de service du point peut varier selon les différentes institutions. Il en va de même pour les valeurs d'achat, rendant la comparaison entre les différents régimes plus complexe. Ainsi, pour obtenir une idée précise du montant de votre future retraite complémentaire, il est essentiel de comprendre le fonctionnement du régime auquel vous cotisez.

Pensez à prendre en compte l'évolution potentielle des valeurs d'achat et de service des points, ainsi que les coefficients de majoration ou de conversion qui s'y appliquent. N'hésitez pas à solliciter l'aide d'un conseiller spécialisé en retraite si nécessaire pour établir et optimiser vos calculs.

Avatar de Tatomo Ny Aina

Laisser un commentaire