Avec la fin du malus Agirc-Arrco, voici le montant de votre retraite au 1er Avril 2024

Publié le

A partir du 1er avril prochain, la réduction temporaire appliquée à votre pension de retraite complémentaire ne sera plus d'actualité. En effet, la pénalité Agirc-Arrco, également ée coefficient de solidarité, va disparaître pour le plus grand bonheur des salariés du secteur privé ou agricole. Quels sont les impacts de cette suppression sur votre retraite ? Découvrez notre analyse détaillée.

Retour sur l'introduction du coefficient de solidarité en 2019

Instauré en 2019, le coefficient de solidarité Agirc-Arrco avait pour objectif d'inciter les salariés du secteur privé ou agricole à travailler au-delà de l'âge auquel ils pouvaient prendre leur retraite à taux plein. Concrètement, le montant de leur pension de retraite complémentaire était réduit de 10% pendant 3 ans et au maximum jusqu'à l'âge de 67 ans s'ils partaient à la retraite à taux plein et demandaient la liquidation de leur pension de retraite complémentaire.

Disparition progressive de la pénalité suite à la réforme des retraites de 2023

Toutefois, la hausse progressive de l'âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans introduite par la réforme des retraites de 2023 a conduit les partenaires sociaux, qui gèrent le de retraite complémentaire Agirc-Arrco, à supprimer la décote : à partir du 1er décembre 2023 pour les pensions prenant effet à compter de cette date, et à partir du 1er avril 2024 pour les pensions ayant pris effet avant le 1er décembre 2023.

Concrètement, quels changements pour votre pension de retraite complémentaire ?

Si vous êtes actuellement concerné par une pénalité de 10% sur votre pension de retraite complémentaire, celle-ci sera désormais versée intégralement à partir du 1er avril prochain. Les cadres, qui cotisent davantage que les autres salariés, sont les plus avantagés par ce changement. Pour mieux comprendre l'impact de cette suppression, voici quelques exemples :

  • Si votre pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco était de 500€ par mois avant l'application de la décote, vous gagnerez 50€ supplémentaires par mois suite à la suppression de la réduction de 10%, soit 1800€ sur trois ans.
  • Si votre pension de retraite complémentaire était de 800€ par mois avant l'application de la décote, vous disposerez de 80€ de plus chaque mois suite à la disparition de la réduction de 10%, soit 2880€ sur trois ans.
Lire aussi  LEP : Si vous avez ce livret, vous allez toucher le jackpot d’ici quelques jours, voici la date exacte

Les bénéficiaires de la mesure

La suppression du coefficient de solidarité concerne essentiellement les salariés du secteur privé ou agricole qui ont liquidé leur retraite à taux plein et demandé la liquidation de leur pension de retraite complémentaire avant le 1er décembre 2023. Ainsi, ces personnes pourront profiter pleinement de leur pension Agirc-Arrco sans avoir à subir une réduction temporaire.

Une mesure attendue par les retraités et futurs retraités

Cette suppression de la décote Agirc-Arrco est une bonne nouvelle pour les retraités et futurs retraités concernés. En effet, cette mesure était souvent perçue comme injuste et désavantageuse pour ceux qui avaient déjà cotisé suffisamment longtemps pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Grâce à cette modification, ils pourront profiter pleinement de leur pension de retraite complémentaire sans se sentir pénalisés pour leur choix.

La disparition progressive de la réduction temporaire sur votre pension de retraite complémentaire est une excellente nouvelle pour les salariés du secteur privé ou agricole ayant pris leur retraite à taux plein et demandé la liquidation de leur pension de retraite complémentaire avant le 1er décembre 2023. Dès le 1er avril 2024, ils profiteront ainsi pleinement de leur pension Agirc-Arrco sans subir de pénalités. Une mesure attendue et bienvenue pour améliorer leur pouvoir d'achat durant leurs années de retraite.

Avatar de Charles Briot

Laisser un commentaire