Communiqué de la Mairie de Toussus : Normandie-Niemen : mise au point sur la décision du Ministre des Armées

Dès que la Mairie a eu connaissance d’un projet d’hommage au Régiment Normandie-Niemen à travers une exposition statique d’avions de collection et différentes conférences, elle avait salué l’initiative tout à fait louable de devoir de mémoire concernant l’histoire d’un des régiments les plus prestigieux de l’armée de l’air.

Il est cependant apparu que les organisateurs avaient entre-temps introduit le projet de faire participer deux Rafales sans consulter l’avis préalable des élus des communes riveraines directement concernées par ce survol. Ce projet apparaissait alors totalement malvenu dès lors qu’il intervenait dans un contexte de recherche de bonnes volontés en matière de réduction des nuisances sonores émises par l’aérodrome.
En effet, les associations de riverains et les usagers de l’aérodrome en liaison étroite avec la Préfecture des Yvelines et la Fédération Française d’Aéronautique venaient de conclure leurs travaux par la signature le 21 mars 2018 d’un protocole visant à réduire les nuisances produites et à privilégier les actions de l’activité aéronautique respectueuses de l’environnement !

Après consultation des maires et conseillers départementaux du territoire (> 20.000 hbts), la Mairie a attiré l’attention des organisateurs sur les risques que ce projet de survol faisait donc porter en termes de nuisances sonores et notamment, dans le contexte décrit ci-dessus. En effet, les associations de riverains avaient été excédées par de très récents évènements aériens (avion de voltige Safran, manifestation Satory) alors qu’une information avait été faite en amont.
Malgré ces recommandations dans un contexte très sensible et bien qu’œuvrant eux-mêmes contre les nuisances aériennes, les organisateurs se sont obstinés dans leur projet de survol des Rafales, passant outre l’avis du Comité de Suivi de la Charte de l’Environnement (CSC) !

Le CSC émane de la Commission Consultative de l’Environnement de l’aérodrome de Toussus-le-Noble et réunit 3 collèges représentatifs du territoire : Elus, Usagers et Riverains. Lors de sa séance ordinaire prévue le 11 avril 2018, ses membres avaient salué l’organisation de l’hommage rendu au prestigieux Régiment mais ils avaient, à la majorité, désavoué par un vote défavorable le projet de survol de ces Rafales en raison des nuisances sonores.

Le résultat du vote de cette instance officielle a été porté à la connaissance de Madame Parly, Ministre des Armées, en liaison avec MM. Barrot, Député, de Mazières, Maire de Versailles et Président de VGP et la Préfecture des Yvelines. Madame la Ministre a pris la décision d’interdire le survol de ces Rafales. Cette décision finale concernant les Rafales relève en effet de la seule autorité de Madame la Ministre et non pas, de celle du Maire de Toussus-le-Noble.

Le Maire,
Patrick Charles

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

3 réponses à Communiqué de la Mairie de Toussus : Normandie-Niemen : mise au point sur la décision du Ministre des Armées

  1. Frank COHEN dit :

    Si le passage des Rafale a été refuser par Mme la ministre de la défense, c’est quand même a cause de vous et de vos associations de riverains !!!
    Je n’aurai pas voulu être votre voisin en 40 !!!
    Vous ne méritez pas de porter une écharpe tricolore
    Frank COHEN
    Un vrai citoyen Français

  2. Jean-Louis BERNARD dit :

    Le communiqué de la Mairie ainsi que le droit de réponse d’Aériastory (article suivant) éclairent bien le débat. Parfait ! Concernant cette polémique, je n’ai pas trop d’avis sur la question, je regrette seulement, comme beaucoup, l’absence du Rafale, mais bon…
    Par contre, ce qui fait vraiment “tâche”, c’est le commentaire ci dessus. Et ce pour deux raisons.
    Monsieur Cohaine a-t-il besoin d’insulter Monsieur le Maire, en l’assimilant à un collabo, pétainiste…pour nous faire part de sa désapprobation ? Je ne connais pas trop le code de déontologie de Toussus Net, mais un coup de gomme de la part du Modérateur m’aurait paru justifié.
    De plus, avec ce type d’argumentaire, où l’on se réfère d’entrée “aux heures les plus sombres de notre histoire” (dénonciation, délation, collaboration etc….), on discrédite cet espace de dialogue que devrait être Toussus Net.

  3. Bonsoir,
    Je ne l’avais pas interprété de cette façon, les mots “collabo” “pétaintiste” ne sont pas écris. Mais effectivement, cela peu porter a confusion. Je serais plus vigilant la prochaine fois. Merci pour votre retour.

Laisser un commentaire