La fusion des agglomerations ne se fera pas

Pour François de Mazières, la raison l’a emporté. Le président de Versailles Grand Parc maire de Versailles, se réjouit de l’adoption de l’amendement repoussant le projet initial de création d’une intercommunalité de 800.000 habitants par la fusion des 4 agglos existantes.

VGP-Fusion.jpg

Ce vote de refus a eu lieu lors la réunion de la commission régionale de la coopération intercommunale (CRCI) ce jeudi 22 janvier. Le vote s’est fait à l’unanimité moins deux abstentions (69 voix contre).

L’amendement présenté par les présidents de VGP, de la CAPS , d’Europe Essonne et de la CASQY vise à créer des intercommunalités de taille cohérente et conformes au seuil minimum de 200.000 habitants.

La suite sur VGP

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Secured By miniOrange