Le collectif de défense du village et de son identité

Notre collectif se réjouit du dernier communiqué du conseil municipal, nous informant du renoncement de l’État à implanter un camp de transit de migrants sur le site de l’EAN.

Toussus-EAN
Conformément à l’esprit qui nous anime dans les actes et les écrits depuis le premier jour de cette mobilisation, nous félicitons chaleureusement les membres du conseil pour l’efficacité de leur action.

Comme nous y a invité M. le Maire, nous restons vigilants car l’absence de projet d’aménagement et de réhabilitation de ce site appartenant à l’État nous expose à des initiatives contraires aux intérêts de notre territoire.

Nous remercions les centaines d’habitants ainsi que les membres du conseil municipal pour l’approbation et le soutien qu’ils nous ont témoignés à la diffusion de notre pétition. Nous profitons de ce communiqué pour remercier M. le Maire et son conseil d’avoir accédé à notre demande, lors de notre entretien du 20 juin, d’organiser le recueil des signatures des pétitionnaires en mairie. Il s’agissait d’un signe fort consacrant la mobilisation en ligne de plus de 300 Nobeltussois, Nobletussoises et habitants des communes voisines. Nos arguments et ceux du conseil n’ont jamais cessé de converger, démontrant notre volonté commune de nous opposer à un projet dont l’objet et le caractère « disproportionné » étaient suffisamment précis pour que nous n’attendions pas qu’il se concrétise afin de le dénoncer!

Nous avons réagi avec fermeté à la volonté de l’État d’implanter un camp de transit sur notre commune, sans débat préalable et au mépris évident des équilibres du village. Nous avons réagi avec détermination en soutien du conseil municipal, qui avait réussi quelques jours auparavant à contourner deux tentatives de réquisition de notre gymnase.

Nous saluons la volonté du conseil municipal d’ouvrir désormais une réunion publique. Nous participerons avec vous à ces échanges que nous considérons nécessaires et légitimes.

Ce débat sera l’occasion de renforcer nos liens, de faire acte de clarté et de transparence et d’apaiser les antagonismes qui ont prospéré sur le manque d’information et la méthode employée.

En toute chose l’ennemi n’est pas celui qui pense autrement, ni celui qui vient d’ailleurs. Notre ennemi à tous, c’est l’ambiguïté.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui nous ont soutenu. Nous restons vigilants et déterminés à maîtriser notre destin commun.

MOBILISEZ VOUS POUR UN DEBAT PUBLIC SUR L’AVENIR ET LA DEFENSE DE NOTRE VILLAGE

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire