Vers une fusion des Yvelines et des Hauts de Seine

Rapprochement, mariage, fusion… Depuis quelques mois, le lexique a évolué pour évoquer l’avenir commun des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Et ce mardi soir, ce sont bien des fiançailles que s’apprêtent à officialiser les présidents des deux départements, à l’occasion d’une cérémonie de vœux inédite au cœur du Haras de Jardy, à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine).
Fusion-Yvelines-Hauts-de-Seine-carte

« Nous allons annoncer le cadre de cette coopération amplifiée et accélérée, redire qu’on ne s’interdit pas la fusion, et qu’on ne se l’interdit pas rapidement » explique Pierre Bédier, patron des Yvelines. Son homologue des Hauts-de-Seine va plus loin : « C’est un processus progressif que nous engageons, et dont le terme est la fusion d’ici deux ans », assure Patrick Devedjian .

 

Fusion-Yvelines-Hauts-de-seine
Les départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine existent officiellement depuis le 1er janvier 1968, et sont issus de la disparition de la Seine-et-Oise ​et de la Seine. L’Essonne, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et le nouveau département de Paris étant apparus à la même date.

La suite sur  : Hauts-de-Seine, Yvelines : c’est l’heure des fiançailles

Autre article : Fusion des Hauts-de-Seine et des Yvelines : mais oui, c’est possible

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Vers une fusion des Yvelines et des Hauts de Seine

  1. Aïcha Borges dit :

    Information très intéressante et passée inaperçue. Pourtant cette fusion serait historique pour notre région. A suivre ..

Laisser un commentaire